Retour à l'actualité

31 décembre 2019

Interview de Marie Vinoy

Vous êtes auteur pour la télévision depuis 12 ans, vous avez également été comédienne et chanteuse pour la télévision, le cinéma et le théâtre, quel a été votre parcours ?
 J’ai eu un bac A5 (anglais allemand russe) et ai été reçue dans la foulée à l’ISIT dans l’objectif de devenir interprète. Mais très vite j’ai décidé de suivre ma passion et je suis devenue comédienne et chanteuse (une autre forme d’interprétariat au fond). Au fil des années et des expériences j’ai senti que je n’étais pas totalement à ma place. J’ai décidé à nouveau de suivre mon instinct et me suis lancée dans l’écriture. 
 
Qu’est-ce qui vous a amenée dans ce domaine ? 
La frustration ! Je supportais difficilement l’attente entre les rôles et ce qui me plaisait au fond c’était les histoires et les personnages. J’ai choisi d’écrire pour la télévision car c’est un travail d’équipe. La seule tentative d’écriture de théâtre ou de roman que j’ai faite ne m’a pas emballée, je détestais être seule devant mon ordinateur – nostalgie de l’esprit «  troupe de théâtre » de mes années de comédienne je pense.
 
Quelles ont été les rencontres décisives dans le développement de votre carrière ?
Lise Arif, qui après avoir lu mon roman et ma pièce de théâtre a décidé de me prendre quand même dans son agence ! 😉 Je n’avais pas fait d’école d’écriture de scénario, j’ai commencé « sur le tas » pour des séries access comme « 5 sœurs » ou « Seconde chance ». Je ne savais même pas comment on tapait un intitulé de séquence mais je donnais le change, de peur d’être démasquée ! Mais avant, je dois à Michel Léviant l’aventure du premier scénario, en co-écriture avec lui. J’étais jeune comédienne, il était venu me voir jouer au théâtre dans « Les amoureux » de Goldoni et m’a proposé d’écrire avec lui un téléfilm pour FR2 sur une bande de filles en vacances, où je tiendrais l’un des rôles principaux. Le téléfilm n’a pas été diffusé mais cette expérience m’a appris l’opiniâtreté : le téléfilm est finalement sorti au cinéma 15 ans après, Michel et moi avons inventé une nouvelle histoire tournée avec les mêmes comédiens, le téléfilm d’origine servant de flashback. Et il m’a permis de rencontrer une amie très chère, Kristel Mudry, mon CEEA à moi !

Le téléfilm « Mystère place Vendôme » pour lequel vous êtes responsable du scénario, de l’adaptation et des dialogues, en collaboration avec Elsa Marpeau, sera rediffusé jeudi 2 janvier sur TV5 Monde, quels souvenirs avez-vous de ce tournage ?
Je n’y suis allée qu’une journée et c’était un peu spécial car sachant que j’avais été comédienne Stéphane Moatti, le producteur, m’a proposé de faire une apparition. C’est comme ça que j’y incarne (l’espace de deux secondes et demie) la Duchesse d’Uzès, « flashée » à 18 à l’heure au Bois de Boulogne dans sa Delahaye (elle a d’ailleurs réchappé de l’incendie du Bazar de la Charité). C’est chaque fois magique de voir prendre corps les mots et les situations qu’on a peaufinés pendant des mois. Surtout avec une distribution comme celle de « Mystère Place Vendôme » : Marilou Berry, Elodie Navarre, Félicien Juttner pour ne citer qu’eux. Et avec un réalisateur aussi respectueux du travail du scénariste et soucieux de la direction d’acteurs qu’est Renaud Bertrand. Rejoindre Elsa Marpeau avec qui j’avais fait « Le secret d’Élise » sur sa collection des « Mystère » a aussi été réjouissant. 


 
Y’a-t-il des projets sur lesquels vous travaillez actuellement dont vous souhaiteriez nous parler ? Quels sont vos désirs pour l’avenir ?
Je finalise avec Pauline Éon (productrice et co-scénariste) le deuxième volet de Mention Particulière (pour TF1), qui devrait entrer en tournage prochainement. Je travaille aussi avec Cécile Berger, Baptiste Filleul et Karine Spreuzkouski au développement de l’adaptation de la série « The slap », livre génial de Cristos Tsiolkas devenu série sur Arte et qui verra le jour sur TF1 également. Ce projet m’enthousiasme follement, on y parle de la société d’aujourd’hui vue par le prisme d’une petite communauté d’amis.  
Pour l’avenir, j’aimerais travailler pour des nouveaux supports afin d’expérimenter des formes différentes, un peu plus folles et personnelles. J’ai avec une amie scénariste une idée qui m’amuse beaucoup, à suivre…!

Plus d’infos sur Marie Vinoy :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/marie-vinoy/

Plus d’infos sur « Mystère place Vendôme » :
http://www.agencelisearif.fr/rediffusion-de-mystere-place-vendome-ecrit-par-marie-vinoy-sur-tv5-monde/