Tél. 01 42 74 22 48  /  Email : lise (at) lisearif.com        

Agence Lise Arif

Rechercher un auteur ou un réalisateur
Rechercher selon vos critères :
 Auteur      Réalisateur
                       
Langue étrangère

L’actualité


16 novembre 2019

Interview de Sabine Hogrel

Vous êtes auteur pour la télévision depuis une dizaine d’années, vous avez notamment travaillé sur des séries et des formats courts, quel avait été votre parcours auparavant ? 

J’ai fait des études de Lettres Modernes jusqu’à la maîtrise, j’ai enseigné le français dans des collèges et lycées avant de passer le concours d’entrée au CEEA en 2002 et d’en sortir en 2004.

Vous êtes également formatrice et enseignante, vous donnez des cours de scénario et dramaturgie. Qu’est-ce qui vous a emmenée dans ce domaine ? 

Une remise en question sur le métier de scénariste à un moment de ma vie où je venais de perdre un ami très cher. Je ne voyais plus de sens à écrire pour la télévision. J’ai eu envie de transmettre ce que ce métier m’avait appris depuis toutes ces années en incitant toujours mes stagiaires ou étudiants à la réflexion, au sens, à l’empathie pour construire des personnages… J’aime vraiment ce contact humain et pédagogique, c’était aussi important de le faire car le CEEA m’a fait gagner du temps lors de mon apprentissage de l’écriture scénaristique.

Vous êtes l’auteur de la pièce de théâtre « Nobody is perfect », programmée jusqu’au 22 janvier 2020 au Théâtre La Scène Parisienne, pourquoi écrire pour le théâtre ? Pouvez-vous nous dire quelques mots sur la pièce ?

L’idée de Nobody is perfect m’est venue au conservatoire mais impossible de pouvoir la développer à la télé. L’idée du théâtre s’est imposée très naturellement sauf qu’écrire une comédie est complexe surtout quand le sujet l’est aussi, la fausse note, la moindre vulgarité, ça ne pardonne pas. Nobody part d’un fantasme, celui de pouvoir être avec l’homme de ses rêves même si pour ça il faut changer de sexe mais au final, c’est notre liberté qu’on cherche à reconquérir.

Comment passe-t-on de l’écriture pour la télévision à l’écriture pour le théâtre ? Selon vous y a-t-il des différences fondamentales dans les processus d’écriture ?

À vrai dire, je l’ai écrite comme une scénariste sans penser aux codes du théâtre. Les dialogues sont ceux de tous les jours, ce sont des situations qui s’enchaînent et la mise en scène virevoltante de Denis Cherer est un juste équilibre entre son travail et l’écriture. Ce qui m’a posé problème, c’est la gestion des personnages sur scène quand on veut garder un rythme sans possibilité d’un montage comme dans un film et pour bien raccorder leurs sorties et entrées, toujours les justifier et les écrire même si on ne les voit pas. Mais ce qui change fondamentalement avec l’écriture pour la télévision, c’est la totale liberté de création, de pouvoir s’exprimer avec notre propre ton sans être censuré sur le sujet, sans qu’on nous demande d’affadir des situations, de pouvoir s’amuser et d’amuser je l’espère.

©Yoann Yergec

Travaillez-vous sur d’autres projets actuellement ? Quels sont vos désirs pour l’avenir ?

Oui de théâtre car c’est un terrain de jeu et aussi d’expression même si monter une pièce est loin d’être simple et facile. J’ai aussi des projets que j’aimerais développer pour la bande dessinée, en fait, j’avance avec le cœur, il faut que ça vibre en moi et que je sois libre de créer.

Plus d’infos sur Sabine Hogrel :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/sabine-hogrel/

Plus d’infos sur « Nobody is perfect » :
http://www.agencelisearif.fr/nobody-is-perfect-de-sabine-hogrel-au-theatre-la-scene-parisienne/


16 novembre 2019

« Nobody is perfect » de Sabine Hogrel au Théâtre La Scène Parisienne

« Nobody is perfect » écrit par Sabine Hogrel et mis en scène par Denis Cherer est au Théâtre la Scène Parisienne jusqu’au 22 janvier 2020.

La pièce est interprétée par Véronique Demonde ou Nataly Dalian, Louise Pasteau, Polo Anid, Clément Desormeaux.

À la veille de ses 37 ans, Audrey décide de ne plus se compliquer la vie. Tout peut être aussi simple qu’une enquête d’opinion, il suffit juste de cocher les bonnes cases. Et justement, elle vient de rencontrer l’homme de sa vie, Adrien.
Beau, sublime, intelligent… sauf qu’il lui manque une case. Oh ! Trois fois rien, il est gay…
Alors si 64% des personnes sont prêtes à quitter leur boulot pour suivre l’élu(e) de leur cœur, serait-elle capable de changer de sexe pour l’homme qu’elle aime ?
C’est décidé, Audrey veut changer de sexe pour devenir gay et compte bien l’annoncer à ses parents ainsi qu’à Victor, son meilleur ami, le jour de son anniversaire.

Plus d’infos sur Sabine Hogrel :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/sabine-hogrel/

L’équipe de Nobody is perfect ©Mylène Vignon


13 novembre 2019

« Petit lundi, grosse semaine » de Jennifer Fanjeaux sélectionné pour l’Atelier Grand Nord 2020


sélection du scénario – Québec 2020

« Petit lundi, grosse semaine », le nouveau projet de long métrage de Jennifer Fanjeaux, a été sélectionné par le CNC pour participer à Atelier Grand Nord, qui se déroulera début 2020 à Montebello, en Outaouais.

Initié par la SODEC, Atelier Grand Nord rassemble des professionnels du milieu du cinéma de la communauté francophone pour des séances de travail et d’échanges autour de l’écriture du scénario. L’Atelier favorise la circulation d’idées, de points de vue, de préoccupations et de méthodes de travail, de même que le partage d’intentions et de cultures. Lieu d’échanges centré sur le travail d’écriture qui reste à faire, il insuffle ainsi une vision nouvelle et collective aux scénaristes et scénaristes-réalisateurs. Les entretiens sont organisés sous forme de rencontres individuelles et de plénières.
Les participants, 14 scénaristes et 7 consultants provenant de la France, de l’Afrique francophone, du Luxembourg, du Québec, de la Suisse et de Wallonie-Bruxelles sont sélectionnés parmi les professionnels les plus talentueux et les plus prometteurs de la communauté francophone.

« Petit lundi, grosse semaine » est un projet de comédie sociale dans l’univers des chômeurs, produit par 247 Films.

Plus d’infos sur Jennifer Fanjeaux :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/jennifer-fanjeaux/


9 novembre 2019

« Tropiques Criminels » bientôt sur France 2

France 2 s’apprête à donner le coup d’envoi de sa nouvelle série policière avec Sonia Rolland et Béatrice de la Boulaye en tête d’affiche : « Tropiques Criminels », imaginée par Eric Eider, Ivan Piettre et Thierry Sorel, réalisée par Stéphane Kappès et Denis Thybaud.

Cette nouvelle série policière en 8 x 52 minutes, à laquelle ont notamment collaboré Marie-Alice GadéaLaurent Vignon, Agathe Robilliard, Jérôme Larcher, sera diffusée à partir du 22 novembre.

Direction de collection et Direction artistique : Eric Eider et Ivan Piettre

Mélissa, excellente enquêtrice d’origine martiniquaise et mère célibataire de deux ados, se retrouve malgré elle chef d’un groupe crime dans une île où elle n’a jamais mis les pieds. Gaëlle, qui vit ici depuis son enfance et connaît le coin par cœur, est spontanée, fonceuse et indépendante et n’a pas vraiment sa langue dans sa poche.

 

Plus d’infos sur Eric Eider :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/eric-eider/

Plus d’infos sur Marie-Alice Gadéa :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/marie-alice-gadea/

Plus d’infos sur Ivan Piettre :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/ivan-piettre/

Plus d’infos sur Laurent Vignon :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/laurent-vignon/

Plus d’infos sur Agathe Robilliard :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/agathe-robilliard/

Plus d’infos sur Jérôme Larcher :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/jerome-larcher/

 


9 novembre 2019

« J’ai épousé un inconnu » écrit par Elsa Marpeau sur France 2

France 2 rediffusera vendredi 15 novembre à 21h05 le téléfilm « J’ai épousé un inconnu » écrit par Elsa Marpeau d’après l’œuvre de Patricia MacDonald. Ce thriller produit par La Boîte à Images et réalisé par Serge Meynard, met en scène notamment Déborah François et Philippe Bas.

Emma et David viennent de se marier et attendent un enfant. Leur lune de miel vire à la tragédie lorsque la jeune mariée est attaquée sauvagement. David devient vite le suspect numéro un : son étrange refus de coopérer, son absence au moment des faits, le témoignage d’une voisine, la fortune de la jeune femme dont il hériterait si elle venait à mourir, ne plaident pas en sa faveur. Emma ne veut pas croire à cette version des faits, mais l’accumulation des faits jouant à la défaveur de David l’amènent à douter de lui. Désormais, Emma s’interroge sur les mois qui ont précédé le drame. Connaît-elle vraiment l’homme qu’elle a épousé ?…

Plus d’infos sur Elsa Marpeau :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/elsa-marpeau/