Tél. 01 42 74 22 48  /  Email : lise (at) lisearif.com        

Agence Lise Arif

Rechercher un auteur ou un réalisateur
Rechercher selon vos critères :
 Auteur      Réalisateur
                       
Langue étrangère
16 mars 2016

Interview de Jean-Marc Rudnicki

Vous êtes créateur, scénariste et même réalisateur sur plusieurs séries TV et au cinéma avec « Les Reines du Ring », quel a été votre parcours ? Qu’est-ce qui vous a emmené dans ce domaine ?

Mon parcours est un mélange de cursus universitaire (Licence de Cinéma à l’Université Paris 8 ) et d’expérience sur le terrain. Pendant la fac, j’ai travaillé en parallèle pendant un an pour le JT de France 3, comme assistant du rédacteur en chef, j’ai réalisé deux courts-métrages, j’ai écrit également un ouvrage sur la dramaturgie, puis ensuite je suis revenu à l’écriture télévisuelle en faisant mes premières armes sur de l’animation. Grâce à Lise, j’ai fait la rencontre de Judith Louis qui m’a proposé d’écrire mon premier 90’ pour TF1, un épisode de la série « Les Cordier, juge et flic ». Ensuite, tout s’est enchaîné assez rapidement et pendant une quinzaine d’années, j’ai travaillé sur beaucoup de séries policières ou dramatiques (« Julie Lescaut », « Section de Recherches », « Louis Page », etc), conçu des séries (« Cellule Identité », « Vaugan »), et écrit des unitaires pour tout format (52’ et 90’) et quasiment toutes les chaînes.

Vous avez écrit près d’une vingtaine d’épisodes sur différentes séries mais surtout avez créé « Cellule Identité » (avec Simon Jablonka) et initié « Vaugan » (pour France 2) ! Quelle est votre méthode de travail ? Vous travaillez souvent en duo, quelles sont les avantages et/ou les difficultés au travail d’équipe ?

Avant de réaliser, j’avais pour habitude de travailler en binôme, bien souvent avec Simon Jablonka et Frédéric Sabrou. Et parfois aussi en atelier d’auteurs pour la série « Section de Recherches ». L’avantage de travailler en équipe va de soi : c’est l’alliance des talents et points de vue différents sur le monde et l’écriture. Quant à ma méthode de travail, elle consiste à lire beaucoup la presse quotidienne et de dévorer les séries. Ensuite, quand j’ai une idée, je m’attelle à la rédaction d’un court synopsis (ou pitch) agrémenté d’articles de presse pour étayer mon propos. J’aime aussi développer un concept tranquillement, dans mon coin, d’être sûr de sa pertinence et de sa fiabilité avant d’aller le proposer à un producteur et un diffuseur.

Très vite, vous êtes passé à la réalisation, d’abord sur des séries TV puis en 2013 pour le cinéma avec « Les Reines du Ring », quelles ont été les rencontres décisives dans votre carrière ?

Delphine Claudel pour mon premier téléfilm « Préliminaires », écrit et réalisé pour France 2. Et Fabrice Goldstein et Antoine Rein pour « Les Reines du Ring ». Pour les séries, j’ai bénéficié du soutien de Benjamin Dupont Jubien « RIS Police Scientifique » et Caroline Adrian, Stéphane Strano pour la série « Détectives ». Tout est affaire d’enthousiasme et d’envie commune de faire un bout de chemin ensemble.

Quel souvenir gardez vous de l’aventure « Les Reines du Ring » ? Vous avez fait face à un beau casting : Nathalie Baye, André Dussolier, Isabelle Nanty, n’était-ce pas trop impressionnant pour une première fois ?

Ce qui m’impressionnait, c’était avant tout la confiance qu’ils me témoignaient. Il fallait donc être à la hauteur de leur attente. Le reste, ce n’est que du travail !

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre film en cours d’écriture ? Y’a-t-il d’autres projets sur lesquels vous travaillez en parallèle ?

Je suis en casting actuellement d’ « Un homme sentimental », pour Karé Productions, coécrit avec Mickaël Ollivier. C’est une comédie tendre et mélancolique. Le deuxième long-métrage est plus compliqué à appréhender, surtout quand on souhaite changer un peu de registre, ce qui est mon cas. Je termine également la post-production d’un téléfilm pour France 3, « Meurtres sur le Lac Léman », produit par Monique Bernard, Adrénaline Productions. Globalement, j’aime la fabrication d’un film, qu’il soit pour le cinéma ou la télévision et j’ai envie de continuer dans cette voie. Il m’arrive de reprendre les textes que je vais réaliser, à la demande des producteurs et en partenariat avec les auteurs. Je n’ai aucun problème pour m’adapter à une commande, respecter le cahier des charges d’une série, ou d’une collection.

Plus d’infos sur Jean-Marc Rudnicki :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/jean-marc-rudnicki/

Plus d’infos sur Simon Jablonka :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/simon-jablonka/

Plus d’infos sur Frédéric Sabrou :
http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/frederic-sabrou/