Tél. 01 42 74 22 48  /  Email : lise (at) lisearif.com        

Agence Lise Arif

Rechercher un auteur ou un réalisateur
Rechercher selon vos critères :
 Auteur      Réalisateur
                       
Langue étrangère
19 novembre 2017

« Le joueur de bacarra », le nouveau roman d’Alexandra Echkenazi

Le nouveau roman d’Alexandra Echkenazi, « Le joueur de bacarra », vient de paraître aux éditions Belfond.

Cannes, janvier 1952. Scène de course-poursuite. Impact. Un homme à l’accent slave et au regard d’acier braque son arme sur la tempe d’un journaliste anglais qui le traque depuis des années et porte le nom de Ian Fleming.
Londres, dix ans plus tôt. Ian Fleming, jeune héritier sans vocation, est embauché au service de renseignements de la Navy. Il tient là l’occasion de devenir un vrai héros et de briller aux yeux de la belle Ann O’Neill. Mais en fait de missions excitantes, Ian est assigné derrière un bureau à des tâches administratives. L’humiliation est d’autant plus cuisante qu’Ann semble être convoitée par un énigmatique ressortissant yougoslave… aussi beau et sûr de lui que Ian est gauche et hésitant, et se présentant comme un riche homme d’affaires.
Est-il vraiment ce qu’il prétend être ? Quelle est la véritable raison de sa présence dans la capitale anglaise en plein Blitzkrieg ? L’imagination de Ian s’emballe et il se lance dans une enquête sans relâche sur cet homme mystérieux. Une enquête qui tourne à l’obsession et risque de compromettre la plus vaste opération d’espionnage britannique de la Seconde Guerre mondiale…
De Londres à New York en passant par Lisbonne, Belgrade, Dubrovnik, la Jamaïque et la France, Le Joueur de baccara est le roman vrai de la naissance de James Bond, ou la rencontre entre un futur écrivain, Ian Fleming, créateur du personnage de 007, et son modèle, Dusko Popov, considéré comme l’un des plus grands espions de tous les temps.

Ils en parlent :
« La romancière française Alexandra Echkenazi s’est amusée à concocter un vrai bon roman d’espionnage à l’ancienne. Du milieu des années 1930 aux années 1950, Le Joueur de baccara se promène ainsi de Londres à la Jamaïque, en passant par Lisbonne, Paris ou les Caraïbes. Trouvant un équilibre idéal entre l’action, l’exotisme, les manipulations et l’amour, ce roman impeccablement rythmé détourne tous les codes bondiens sans tomber dans le pastiche. » L’EXPRESS

Plus d’infos sur Alexandra Echkenazi :

http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/alexandra-echkenazi/